Notre entreprise

border

Fruit House Chiang Rai

Fruit House à Chiang Rai en Thaïlande

 

logo-fruithouse-dried-fruit-btnFruit House est une société familiale créée par Naricha Kulnananth, une femme opiniâtre qui s’est employée à élaborer et à vendre des fruits transformés de qualité.
Fruit House est née grâce aux connaissances scientifiques accumulées par Naricha à l’Université de KhonKaen (Thaïlande) et à son implication dans le Projet Royal de Transformation de l’Alimentation (Food Processing) successivement dans les départements de la Production, de l’Assurance Qualité et de la R&D. Par la suite, la supervision des quatre unités de production du projet implantées dans quatre provinces différentes étant devenue incompatible avec ses responsabilités familiales (envers ses parents et ses propres enfants), elle dût quitter ses fonctions pour s’établir à Chiang Rai au côté des siens. Ayant été leader dans la concrétisation du concept de Sa Majesté le Roi vers une économie autosuffisante par le truchement d’une agro-industrie efficace et le soutien aux communautés pour l’atteinte de leur autonomie, l’idée lui vint par la suite de créer son propre business. Utilisant son expérience, elle essaya de transformer les fruits dans un petit four installé dans sa demeure. En parallèle, elle prit un poste d’enseignant en technologie et analyse alimentaire pour mettre à niveau ses compétences. Elle eu la chance d’obtenir un poste de Consultant dans la transformation des fruits à la ferme brasserie de Boonrawd.

Après être parvenue à créer de nouveaux produits et ayant réuni tous les pré requis pour lancer son business, elle créa la société Fruit House (lit. La Maison des fruits) en 2002, avec l’objectif d’élaborer des produits de qualité sans agent colorant ni agent aromatique et avec un minimum d’ajout de sucre voire aucun. En cas de nécessité d’utilisation d’agents synthétiques, ceux-ci doivent être réduits à la portion congrue et leur arôme être aussi proche que possible de celui du produit naturel. Jirateep Patmayothin, conférencier  honoraire à l’université de technologie « King Mongkut » de Thonburi (Thaïlande) et ancien Ingénieur en Chef du Projet Royal, est Consultant de la compagnie et est l’ingénieur chargé de concevoir et mettre au point toutes les machines comme les fours à air chaud, les éplucheuses de pommes et les outils à extraire les cœurs d’ananas, de manière compatible avec les exigences gastronomiques du process.

Après avoir essayé de vendre nos produits sur les marchés locaux, nous avons pris conscience que seuls certains groupes de consommateurs avaient les moyens de les acheter et pouvaient faire la différence entre les produits de Fruit House et les autres fruits transformés. Ayant conscience de sa cible marketing, la compagnie a ouvert son propre magasin en 2002 à l’Aéroport International de Chiang Rai. Nous reçûmes des retours positifs de la part de nos groupes de clientèle cible et finalement furent invités par le département de la Promotion des exportations du Ministère du Commerce à participer au Salon thaïlandais de l’Alimentation ainsi qu’à d’autres évènements nationaux et internationaux.

mix-dried-fruits-sliderNos productions ont reçu en 2004 le label cinq étoiles « OTOP » (équivalent : Une région – un produit) dans la catégorie des fruits déshydratés et les ont conservées chaque année depuis lors. En 2007, le Siam Paragon et l’Emporium, leaders des Grands magasins ont choisi Fruit House comme fournisseur pour leurs établissements drainant ainsi une large clientèle de consommateurs internationaux. De plus, la compagnie approvisionne la Thaï Airways International et plusieurs autres compagnies en produits de nappage et coulis de fruits.

Cependant, à cause de nos stricts contrôles de qualité, de notre politique de transport en mode denrées fragiles et à cause d’un manque de matière première, nous ne sommes pas en mesure de fournir les grandes quantités de produits finis correspondant à la demande de notre clientèle internationale.
Depuis 2002, Fruit House a toujours cru en une croissance graduelle et constante sans se précipiter sur de gros emprunts pour financer son expansion. Par conséquent, les problèmes économiques ou politiques n’affectent que faiblement notre compagnie. Nous sommes certains que l’autosuffisance est le meilleur moyen de conduire nos affaires. Même si nous avons un jour à élargir notre activité dans le cadre d’une PME, nous tiendrons toujours le cap dans la direction enseignée par Sa Majesté.

border